Nous vivons pour faire jaillir notre moi intérieur
S'exprimer pleinement à l'extérieur
Recherchant l'amour de notre âme-soeur
Mais les pantins de la secte des exécuteurs d'incroyants
S'octroient le droit de perturber nos bulles, nous cataloguant
D'infidèles, il ne fait pas bon être bon vivant

Quand t'es éduqué dans cette chimère depuis que le monde est grand
Difficile de faire marche arrière
Toutes les règles à respecter
Au nom d'une supériorité
Esclave on est

Tous les croyants déshumanisés emmenés par un représentant
Veulent nous enrôler dans leur dogme d'abâtardissement
Qu'ils ouvrent donc les yeux et se rangent du côté de la science
Assis près d'eux les meurtriers toujours si décidés
À s'armer et nous imposer leurs visions de la vérité
Au lieu de vivre heureux et naturellement crever

Quand t'es façonné dans cet imaginaire depuis la nuit des temps
Difficile de faire marche arrière
Toutes les règles à respecter
Au nom d'une supériorité
Esclave on est

L'homme est insatisfait de son état d'être
Il espère qu'un seigneur et maître lui fasse sa fête
C'est pour ça qu'il y a toujours autant de croyants bêtes
Et nos enfants innocents et polissons
Qui demandent: « pourquoi tant d'oppositions ? »
Va falloir qu'on leur parle des guerres de religions

Quand t'es lobotomisé dans cette misère depuis si longtemps
Difficile de faire marche arrière
Toutes les règles à respecter
Au nom d'une supériorité
Esclave on est

Je vois des bornés incurables avec une certitude de règne inépuisable
Comme si les catastrophes naturelles et accidentelles
Ne suffisaient pas, nous devons supporter des fanatiques pitoyables
Qui refusent d'éveiller et de prendre en main leur cervelle
Préférant prier pour des histoires invraisemblables
Qu'on se raconte depuis que notre intellect est en éveil

Quand t'es asséné dans cet univers depuis qu'il y a des pratiquants
Difficile de faire marche arrière
Toutes les règles à respecter
Au nom d'une supériorité
Esclave on est

Le cerveau de l'Homo sapiens a des émanations
Dues à une petite décharge électrique du tronc cérébral
« Dieu » et la transcendance sont des effets d'hallucinations
L'homme a créé des systèmes de pensée imbuvables
Pour contrôler la masse et justifier les anciennes visions
L'humain se confond avec la magie expérimentale

Quand t'es enfermé dans cette terre depuis qu'il y a des tyrans
Difficile de faire marche arrière
Toutes les règles à respecter
Au nom d'une supériorité
Esclave on est

singe_enchaine

Gabriel Giraud